Léopards football A’ : désignation imminente d’un sélectionneur

 Léopards football A’ : désignation imminente d’un sélectionneur

La Fédération congolaise de football association (Fécofa) va bientôt publier la composition du nouveau staff technique des Léopards A’, communément appelés Léopards locaux.

Le nouveau staff technique des Léopards locaux aura la charge de conduire la République démocratique du Congo (RDC) dans les éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (Chan) dont la phase finale est prévue pour  2023 en Algérie. En fait, la 7e édition du Chan qui devrait avoir lieu en 2022, mais décalée d’une année à cause de la pandémie de covid-19. Vainqueur de la première édition en 2009 en Côte d’Ivoire et de la quatrième en 2016, la RDC n’a plus imposé sa marque dans cette compétition.

A la sixième édition organisée au Cameroun et remportée par le Maroc, le Congo Kinshasa, coaché par Florent Ibenge avec comme adjoint Dauda Lupembe, n’a pas fait mieux que les quarts de finale, éliminé par le Cameroun par un but à deux. Avant le début des éliminatoires de cette compétition en juillet 2022, dont le tirage au sort est prévu pour le 28 avril, l’heure presse pour la Fécofa dans l’optique de renouveler rapidement le staff technique. L’on apprend que plus de quarante dossiers de candidature ont été déposés et le service chargé de leur analyse aurait retenu quatre au poste de sélectionneur, trois aux postes d’adjoint, deux au poste d’entraîneur de gardien de but.

Otis Ngoma, profil costaud

Le profil du technicien congolais Otis Ngoma Kondi semble faire l’unanimité, laisse-t-on entendre. A moins d’une surprise, l’ancien coach du Daring Club Motema Pembe (DCMP) -où il a presté pendant trois saisons et à chaque fois obtenant la qualification pour une compétition africaine interclubs- semble mieux placé à l’heure actuelle pour la sélection A’. Selon le média en ligne footrdc.com, « la majorité des participants à des réunions tenues à la Fécofa au sujet de la désignation du staff technique a plébiscité Otis Ngoma » ; il serait donc « l’heureux élu », en attendant l’annonce officielle de cette désignation. Mais l’on se doit de connaître ce technicien congolais, parmi la crème actuelle des entraineurs de la RDC. Né le 22 décembre 1962 à Kinshasa, Otis Ngoma a été footballeur au pays avant de prendre la direction de Brazzaville pour se retrouver en France où il a assez tôt arrêté à cause d’une vilaine blessure. Mais il est resté dans le milieu de football, se formant jusqu’à devenir éducateur et entraîneur de football. Brièvement, il dispose d’un diplôme Uefa A de la Fédération française de football (FFF), du diplôme CAF A de la Fécofa, d’un brevet d’Etat de football de la FFF, du tronc commun préparation physique, d’un brevet national (France) de secourisme, du certificat de qualification professionnel en gestion d’entreprise (Chambre de commerce) en France.

Membre de l’Union nationale des cadres et techniciens du football français (Unecatef), il est aussi membre de l’Association des chercheurs sportifs francophones et formateur des cadres techniques, alors qu’il est aussi participatnt aux entretiens et journée sciences de l’Insep (France). Otis Ngoma est l’un des rares Africains à avoir entraîné en France, en partant de l’encadrement des jeunes jusqu’à la catégorie sénior. De 2004-2008, il avait les commandes du staff technique d’AC Cambrai en France, jusqu’à faire douter l’Olympique de Marseille (Ligue 1) en 32e de finale de la Coupe de France. Il était aussi responsable du groupe Espoirs du Centre de formations d’US Valenciennes (VAFC) et adjoint de Bruno Metsu et Robert Dewilder. Entraîneur de Saint-Amand-Les Eaux en division d’honneur en France (2012 et 2015), il a porté ce club jusqu’ en 32e de finale de la Coupe de France contre Le Havre (Ligue 2). 

Otis Ngoma s’est révélé au public congolais en 2008 avec les Léopards ayant tenu tête à l’équipe de France A’ à Marbella en Espagne, avec des joueurs comme Kudimbana, Parfait Mandanda, Joël Sami, Larrys Mabiala, Marcel Mbayo, Youssouf Mulumbu, Trésor Lundala, Landu Tubi, Herita Ilunga, Cédric Makiadi, Rodrigue Dikaba, Matumona Zola, Tshiolola, Tambwe Patiyo. En face, c’était une équipe de France avec Steve Mandanda, Hugo LIoris, Boumsong, Mexes, Clichy, Bakari Sagna, Rothen, Alou Diarra, Flamini, Nasri, Djibril Cissé, Jimmy Briand, Menez. Il avait été appelé pour regrouper des jeunes binationaux, coachant le match comme sélectionneur, avec comme adjoint un certain Florent Ibenge. En 2010, il a été sélectionneur intérimaire des Léopards, avant la nomination de Robert Nouzaret. Otis Ngoma et Santos Muitubile ont été des adjoints de Robert Nouzaret à la tête des Léopards jusqu’en 2012. De 2014 à 2016, il a fait office de sélectionneur des Léopards U20 de la RDC. Sans s’attarder sur d’autres activités qu’il mène sur le plan humanitaire, c’est donc un technicien de football formé, formateur, rompu, ayant un vécu sérieux et important du football qui va peut-être les rênes de la sélection A’ et apporter ce qu’il a emmagasiné depuis des décennies, disposant du sens du management, de la gestion d’équipe, de la polyvalence et d’adaptabilité, d’écoute et la ténacité.

Selon footrdc.com s’appuyant sur ses sources proches de la Fécofa, les entraîneurs Guy Bukasa et Bertin Maku seraient des favoris pour être les deux adjoints du sélectionneur des A’, mais rien ne serait encore décidé. Cependant, affirme le média en ligne, Male Makanzu et l’ancien gardien de but international Paulin Tokala de V.Club auraient été choisis respectivement préparateur physique et entraîneur des gardiens de but des Léopards A’. De toute façon, l’on attend l’annonce officielle de la Fécofa sur le nouveau staff technique des Léopards locaux.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.