Les banquiers de la CEMAC alertent sur la circulation des faux billets de Cfa et Euros au Congo

 Les banquiers de la CEMAC alertent sur la circulation des faux billets de Cfa et Euros au Congo

Des faux billets de CFA en coupure de 2000 et 5000 sont en circulation dans la zone CEMAC et notamment au Congo et Cameroun, pays à partir desquels ils sont distribué. En dehors du CFA, circulent aussi des faux billets de 50 euros fabriqués dans les deux pays cités.

Le Congo et le Cameroun persistent à demeurer les deux principales plaques tournantes de la fausse monnaie à cause la passivité de leurs autorités. Une note interne de la BEAC alerte sur la circulation d’une importante quantité de la fausse monnaie fabriquée dans ces deux pays.

Les faussaires se sont professionnalisés en améliorant la qualité des faux billets indétectables sur des appareils ordinaires détecteurs des faux billets. Le but de cette fraude est d’échanger ces faux billets contre des vrais, un gros business qui génère des bénéfices importants aux mafieux.

Entre le 20 et le 31 janviers, les services de police Camerounaise ont intercepté plus de 80 millions Cfa en faux billets au sud à la frontière avec le Congo d’où provenait cette fausse monnaie.

Les personnes arrêtées ont avoué s’être approvisionné en faux billets à Brazzaville au Congo chez un gros fournisseur. Ce réseau de distribution s’étend jusqu’en RCA et au Gabon. Il est demandé aux polices des pays de la CEMAC d’être impardonnable avec les faussaires et surtout aux autorités de lancer des campagnes de sensibilisation.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.