Les étudiants médecins rentrés de Cuba ont compris enfin que Sassou est un vrai Mbaki

 Les étudiants médecins rentrés de Cuba ont compris enfin que Sassou est un vrai Mbaki

En septembre 2020 le premier ministre Clément Mouambarecevait en grande pompe deux cent soixante-six (266) jeunes médecins et techniciens de santé formés à Cuba Brazzaville. Ces jeunes impétrants congolais sont attendus pour renforcer le système sanitaire dans notre pays, a indiqué Clément Mouamba.Les membres du gouvernement et l’ambassadeur de Cuba au Congo, José Antonio Garcia Gonzales ont sous l’autorité du Premier ministre, Clément Mouamba, accueilli les jeunes médecins et techniciens de santé formés à Cuba à l’aéroport international Maya Maya de Brazzaville ce vendredi 11 septembre.Aujourd’hui, ces jeunes médecins sont abandonnés à leur sort et subissent le même sort que les autres acteurs du secteur de santé avec le non paiement de leurs émoluments. Ils ont enfin compris que Sassou Nguesso et son gouvernement ne sont que des Mbaki.

Dans son mot de bienvenue, le Premier ministre, Clément Mouamba a vanté la qualité des enseignements reçus par ces futurs professionnels de santé rappelant la réputation de Cuba dans le domaine de la médecine. Clément Mouamba a rassuré les nouveaux venus quant à la détermination du gouvernement à leur garantir une insertion et une immersion dans le pays, des « plus régulière et optimale possible». Le Premier ministre a par ailleurs exprimé sa reconnaissance à l’endroit du gouvernement cubain d’avoir permis la réalisation de cette formation dans des « conditions optimales ». Ces diplômés qui ont regagné leur domicile familial, suivront une formation et un stage pendant six (6) mois avant leur affectation dans différentes structures sanitaires.

Depuis plus de trois mois, ces jeunes médecins envoyés dans plusieurs structures hospitalières du pays accusent des retards criards de prime de stage pourtant au départ arrêtés à 150.000 fcfa et réduits à 25.000 fcfa. Il y aurait des personnes mal intentionnées qui retiennent une partie de leurs primes.

Au Congo, alors qu’un ministre incompétent perçoit 15 millions de salaire, un médecin qui sauve des vies touche un peu moins de 300.000 fcfa et avec parfois des retards. Des difficultés vécues lors de leur formation à Cuba où ils ont passé des années sans recevoir leurs bourses d’études, ces médecins vivent sur place la réalité des autorités politiques.

Si les Congolais ont assisté à leur arrivée en grande pompe à l’aéroport de Maya Maya sur les médias locaux, aujourd’hui sur ces mêmes médias, ils voient comment ces mêmes médecins se rebellent contre l’État qu’ils accusent d’irresponsable.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.