Les médecins congolais formés à Cuba, en Russie et en Chine sont méprisés.

 Les médecins congolais formés à Cuba, en Russie et en Chine sont méprisés.

Dans le cadre de leur parcours un stage de 8 mois est à réaliser avec pour seule rémunération une prime panier de 25000 fcfa, la prime de garde selon l’organisme interne n’étant généralement pas versée.

A titre d’exemple à l’hôpital Edith Lucie Bongo d’OYo, cela fait 3 mois que ces jeunes médecins stagiaires n’ont rien perçu et 5 mois que tout le personnel cumule des arriérés des salaires.

Ces jeunes diplômés qui ont fait 7 ans d’études et un doctorat en poche pour 25000 FCFA dans les dures conditions d’exercice du métier de médecin, de surcroît en période de pandémie à #Covid19 vivent cette situation comme une humiliation.

Ceux qui ont des propositions pour exercer librement dans le privé ne peuvent le faire car, comble du cynisme, le gouvernement a saisi nos diplômes sous prétexte qu’ils pourraient fuir,violant ainsi leurs droits. Mais comment ne pas être tenté de fuir quand on subit un tel traitement de la part du pays qu’on est censé servir ?

Et après ils diront que les congolais ne veulent pas travailler pour ce pays. C’est normal, ils ont réussi à décourager toutes les bonnes volontés. Qui est fou pour accepter ça?

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.