Les personnes vivant avec handicap plaident pour l’accessibilité à l’information

 Les personnes vivant avec handicap plaident pour l’accessibilité à l’information

Une délégation du Conseil consultatif des personnes vivant avec handicap conduite par son secrétaire exécutif, Jean de Dieu Goma a fait un plaidoyer ce jeudi 3 février auprès du ministre de la Communication et des médias, Thierry Moungalla. Le conseil a sollicité la réintroduction du langage des sourds à la télévision publique et la diffusion d’une émission consacrée à cette catégorie sociale.

Le ministre de la Communication et des médias, Thierry Moungalla a eu une séance de travail ce jeudi 03 février, avec le secrétariat exécutif permanent du Conseil consultatif des personnes vivant avec handicap. 

Les échanges ont porté sur l’accessibilité à l’information des personnes sourdes et malentendantes.  

Le secrétaire exécutif de cet organe, Jean de Dieu Goma et sa suite ont sollicité auprès du ministre la mise en œuvre de programmes dédiés aux personnes vivant avec handicap diffusés par la chaîne nationale. 

« Nous avons vraiment voulu lui transmettre le message des personnes vivant avec handicap et notamment des personnes sourdes. Elles veulent bien suivre différentes interventions du Président de la République et pourquoi pas l’actualité nationale”, s’est exprimé Jean de Dieu Goma.

Pour sa part, le ministre a voulu rassurer ses interlocuteurs. Les dispositions nécessaires seront prises en vue de permettre à cette catégorie de la population d’avoir l’accès à l’information, à en croire Thierry Moungalla. 

On va essayer ensemble de trouver des réponses concrètes aux préoccupations que vous venez d’exprimer au nom des personnes malentendantes”, a-t-il déclaré. 

Dans son propos, le ministre a demandé au secrétariat exécutif permanent du Conseil consultatif des personnes vivant avec handicap de se mettre en relation avec des bénévoles, afin de voir comment travailler en synergie en vue de la diffusion des discours du Chef de l’Etat et des journaux télévisés. 

En rappel, pendant la période du confinement de mars 2020, plusieurs initiatives avaient été prises notamment au niveau de la télévision publique afin d’informer ces populations de l’évolution de la situation épidémiologique de Covid19. Un interprète présentait notamment un journal en langue des signes. 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.