Cancel Preloader

Ligue des électeurs : Paul Nsapu affirme n’avoir jamais bénéficié d’un financement de l’Union Européenne

 Ligue des électeurs : Paul Nsapu affirme n’avoir jamais bénéficié d’un financement de l’Union Européenne

Le cabinet du président de la Ligue des électeurs, Paul Nsapu, condamne avec la dernière énergie la campagne de dénigrement menée par certaines personnes candidates, comme lui, au poste de président de la Centrale électorale de la République démocratique du Congo (RDC).

Dans un communiqué publié le 18 juillet,  le bureau de la Ligue des électeurs (LE) s’insurge contre une campagne de dénigrement menée depuis un certain temps contre son président. « Le cabinet de Paul Nsapu s’insurge contre cette campagne de bas niveau et rappelle vigoureusement à leurs commanditaires et meneurs, qu’ils s’exposent à des poursuites judiciaires pour propos diffamatoires et mensongers », peut-on lire dans ce document signé par la directrice de cabinet, Mme Sylvie Ngoyi Muimpa.

Ce cabinet note, en effet, que Paul Nsapu Makulu, qui est président de la LE, et vice-président de la Fédération internationale des droits de l’homme et candidat à la présidence de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) est victime d’une campagne de dénigrement menée par certains autres prétendants à ce poste.

Il n’a jamais été à la remorque de l’Union européenne (UE) dont il n’a jamais bénéficié d’un quelconque financement. « M. Paul Nsapu, du haut de ses trente ans d’expérience en matière des droits de l’Homme et des questions électorales, n’a jamais été à la remorque de l’UE, dont il n’a jamais bénéficié directement ou par ricochet d’un quelconque financement », insiste ce cabinet.

Pour cette structure, il en serait de même de la LE créée depuis 1990, qui est pionnière de l’éducation civique et électorale en RDC et en Afrique, qui n’a jamais été financée par l’UE.

A ces mauvaises langues, qui s’évertuent à faire croire aux confessions religieuses et aux autorités impliquées  dans le processus de désignation du futur président de la Céni l’existence de leur vue de l’esprit, le cabinet de Paul Nsapu note que « ce financement imaginaire cache mal leur perte de vitesse dans la course, à l’amorce du dernier virage ».

Il est, en effet, rappelé que le nom de Paul Nsapu revient de nouveau en actualité, quelques jours avant la désignation du nouveau président de la Céni.

Pour ses proches et ceux qui connaissent l’homme, c’est justement parce qu’il est la seule personne à abattre dans cette bataille pendant la traversée de ce dernier virage.

Fier de ses capacités électorales avérées, le président de la LE, pionnier des membres de la société civile de la thématique électorale, pense que cette campagne ne serait qu’un coup d’épée dans l’eau et n’entamera pas sa détermination à servir la RDC et son peuple à la tête de la centrale électorale ou d’autres institutions du pays.

La rédaction

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *