Mfilou: l’une des deux locomotives déraillées a été relevée

 Mfilou: l’une des deux locomotives déraillées a été relevée

La grue de 400 tonnes venue de Pointe-Noire a réussi le 16 février à remettre sur les rails l’une des deux locomotives accidentées dans la zone de Ngamoukassa à Mfilou. Le directeur général de Chemin de fer Congo Océan (CFCO), Ignace Nganga a fait savoir que la deuxième locomotive sera relevée le 17 février puis s’ensuivront les travaux de reconstruction de la voie.

Après presque 7 heures de préparation des attaches faites de câbles en acier, la grue de 400 tonnes a réussi à soulever, sous les applaudissements de la population, l’une des deux locomotives accidentées dans le quartier Ngamoukassa à Mfilou.

« Je lance un ouf de soulagement parce que la première phase la plus délicate est réalisée. Nous espérons que la deuxième locomotive sera relevée demain. A ce moment, nous pousserons le deuxième ouf de soulagement. Il reste la troisième phase qui pourra commencer vendredi 18 février, celle de reconstituer la voie ferrée. La durée de la reconstitution de la voie dépendra de l’entreprise chargée des travaux qui prendra toutes les dispositions après le relèvement de la deuxième locomotive », a dit le directeur général du CFCO, Ignace Nganga.

Les populations venues assister à cette opération ont poussé un cri de soulagement. « J’ai moi-même été témoin au dégagement de cette locomotive tombée ici depuis le 25 janvier. Je suis content parce que d’ici à quelques jours, le trafic ferroviaire va reprendre , de même que  les activités ferroviaires  », a dit Roch Adamo un habitant de Ngamoukassa.

Un autre habitant du quartier, Roch Nkounkou a décrié la léthargie des autorités du CFCO qui ne se sont pas pris à temps pour parer  les accidents  dans cette partie, qui  nécessitait la construction d’un pont en béton . Je suis très content du fait que la locomotive a été remise sur les rails.  Outre la construction d’un pont,  la canalisation des eaux de la rivière Ngamoukassa  vers le Djoue devrait aussi être réalisée, afin d’éviter d’autres accidents  à cet endroit», a-t-il dit.

La réparation du chemin de fer est fermement attendue par la population de cette zone tributaire du trafic sur la voie ferrée,  qui constitue  la principale voie d’alimentation du marché   et de la gare PK Mfilou.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.