Mfouati : des hommes stériles à cause de la pollution de l’usine Soremi

 Mfouati : des hommes stériles à cause de la pollution de l’usine Soremi

A Mfouati des hommes souffrent de plus en plus de la stérilité causée par la pollution des eaux dont est responsable la société Soremi. Fleuron industrielle de cette localité de la Bouenza, cette société qui transforme sur place du cuivre est soupçonnée par les riverains de ne pas respecter les règles environnementales.

Malgré la promesse en 2019 de cette société à capitaux chinois s’est investie à gérer au mieux la question de l’impact environnemental, grâce à la construction d’un bassin de traitement des eaux usées et autres déchets découlant de la production du cuivre. L’aspect lié à la pollution des eaux et de l’espaceest toujours d’actualité et les conséquences se font ressentir sur la sexualité des hommes de la contrée.

Une natalité très faible est le constat que tout le monde peut faire en se rendant à Mfouati où la société chinoise Soremi s’est installée depuis des années. Et c’est évidement la Soremi qui est rendu responsable de cette fatalité à Mfouati.

Soremi est accusée par les villageois de polluer tous les cours d’eaux de Mfouati, rendant un peu difficile la vie des riverains qui ne peuvent plus pécher ni utiliser l’eau. Mais comme il se pose d’eau potable dans la contrée, la tendance à utiliser toujours l’eau de la rivière demeure.

Les produits toxiques déversés dans les cours d’eaux sont à la base de la stérilité et virilité des hommes de Mfouati qui ne savent plus à quel saint se vouer. Les Chinois sont protégés par le pouvoir lequel ne se soucie pas du bien-être des populations de Mfouati.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.