Mort de Lekoundzou : Sassou aurait-il fait des rituels à Oyo pour échapper à la mort?

 Mort de Lekoundzou : Sassou aurait-il fait des rituels à Oyo pour échapper à la mort?

De retour de Paris où profitons de son invitation au sommet de la paix, Sassou Nguesso a rendu visite à son ancien compagnon de voyage, Justin Lekounzou, interné dans un hôpital de la ville. Les images de cette visite publiées sur les réseaux sociaux ont crée de l’émoi chez certains Congolais qui l’ont trouvé humiliantes pour le malade. De cette visite aussi, beaucoup ont dit que sentant Lekoundzou sur le point de départ, Sassou serait parti obtenir des garanties sur la non application du pacte de sang qui les lie. Rappelons que Lekoundzou a toujours affirmé que Sassou le suivrait quelques heures après son décès.

A peine arrivé à Brazzaville, Denis Sassou Nguesso s’est rendu à Oyo dans son village pour « laver » son corps et échapper à la mort par des rituels traditionnels. Il avait trouvé un accord à ce sujet avec Lekoundzou à l’hôpital.

Ce sont des féticheurs venus de Boundji et proches de Lekoundzou qui ont procédé à cette séance de délivrance qui a pris deux jours. Selon certaines indiscrétions, Denis Sassou Nguesso se serait rendu avec eux dans la forêt et aurait été aussi submergé dans le fleuve Alima.

Ces rituels consistaient à lui épargner de la mort juste après celle de Justin Lekoundzou qui était bel et bien conscient de son départ, d’où son retour à Brazzaville bien que n’étant pas guéri de sa maladie. «  Un vrai Kani ne meurt jamais à l’étranger » murmurent ses proches.

Justin Lekoundzou est mort ce 25 novembre quelques jours seulement après son retour au pays au milieu des siens.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.