Mvoumvou : les riverains refusent leurs toilettes à un policier routier escroc menacé par la diarrhée

 Mvoumvou : les riverains refusent  leurs toilettes à un policier routier escroc  menacé par la diarrhée

Un agent de la force publique en charge du trafic routier a fait les frais de sa méchanceté envers les usagers de la route. Connu de tous pour son goût pour les billets de banque peu importe le motif d’interpellation, tout le monde lui a refusé les toilettes alors que la diarrhée le menaçait. Furieux, le policier qui a presque lâché dans son pantalon de service a promis vengeance aux riverains de cette zone du quartier Mvoumvou de Pointe-Noire.

A Mvoumvou, les habitants de la zone du marché Mayaka ont bien voulu rendre à César ce qui est à César en refusant l’accès à leurs toilettes à un véreux policier menacé par la terrible fouteuse de troubles qui se nomme la diarrhée. Habitué à rançonner les automobilistes parfois riverains du dit quartier, il est tombé dans une mauvaise poule comme on le dit souvent.

Même au bar on lui a fait savoir que les toilettes étaient bouchées et qu’il ne pouvait les utiliser, un refus poli qu’il a vite compris. Au lieu de prendre conscience de cette attitude des riverains envers lui, le policier a plutôt promis vengeance à tout le secteur.

Cet adjudant-chef de la police est la bête noire des véhicules et motos qui tombent dans son champ d’action. Il ne cherche à rien savoir de la situation des documents et exige ses 2000 frs pour finir en paix comme il aime bien le signifier. «Cherchons la paix et évitons les conflits inutiles, donne mes 2000 frs et continues ta route»

C’est aux alentours de 13 heures sous un soleil accablant le jeudi 03 Mars dernier que la diarrhée s’est manifestée brutalement dans le corps du policier qui va un moment abandonner son poste à la recherche d’une solution. Tous les portails où il se présente lui refuse les toilettes avec une raison, l’absence du chef de famille si ce n’est le WC est dans la maison.

La diarrhée n’étant l’amie de personne, le policier a fini par lâcher dans son pantalon de service avant de s’engouffrer dans un taxi en direction de sa maison. Quand il est revenu le lendemain, il a promis des représailles à tout le monde de ce secteur de Mvoumvou.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.