Oyo: Un père incestueux de 40 ans, violait depuis des mois sa fille aînée de 15 ans

 Oyo: Un père incestueux de 40 ans, violait depuis des mois sa fille aînée de 15 ans

La Cuvette continue d’être le refuge des abus sexuels en tout genre. Il n’y a donc pas que dans le milieu maçonnique que garçons et fillettes sont en dangers. Ils le sont aussi dans leur propre famille comme en témoigne cette interpellation de Georges Oko par les forces de l’ordre. Ce père de famille de 40 ans abusait depuis plus d’un an de sa fille aujourd’hui âgée de 15 ans à Oyo. Pour expliquer son acte, il a dit avoir agi sous l’effet d’esprits malfaisants.

La police a enfin mis hors d’état de nuire Georges Oko. Ce Mbochis, la quarantaine révolue, avait littéralement transformé sa fille aînée en objet sexuel. Une victime qui aurait été violée à plusieurs reprises par son père depuis ses 14 ans mais aussi par un ex-concubin de sa mère vivant séparée du prédateur sexuel Georges Oko. Un calvaire sexuel qui a été révélé par la sœur cadette de la victime. Les ennuis judiciaires du père incestueux ont débuté le 10 décembre par une plainte déposée contre lui par la mère de la victime au poste de police de la localité.

Tout est parti des révélations de la jeune sœur de la victime, âgée de 11 ans, qui aura la veille, dévoilé les agissements criminels de leur géniteur. L’adolescente cuisinée à son tour par la mère dans l’effroi, avouera enfin les actes répétés de son père depuis ses 14 ans.

Des viols à répétition dont le dernier remontait à quelques jours encore, soit le 7 décembre vers 23h. Des révélations qui ont glacé le sang de la mère qui devant la gravité de ces informations n’aura eu d’autre choix que de saisir la police pour mettre hors d’état de nuire le père incestueux. Arrêté par la police, on apprendra que ce père indigne commettait ses abus sexuels à divers endroits notamment au bord de l’Alima, à l’école de la victime ou encore au domicile familial.

Georges Oko violait même sa fille en présence d’autres enfants dont il avait la charge. Il faisait ensuite régner un climat de terreur sommant ces enfants de garder pour eux ce terrible secret sous peine de mort. Une victime d’abus qui a ainsi été enfin délivrée des griffes sexuelles de son père qui n’était pas le seul à avoir abusé d’elle. Un autre compagnon de sa mère se serait livré aux mêmes actes. Il est également sous le coup de la même procédure judiciaire que ce père incestueux.



Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.