P/Noire: un contrôleur de bus enceinte 6 filles d’un même secteur à Mbota Carlos

 P/Noire: un contrôleur de bus enceinte 6 filles d’un même secteur à Mbota Carlos

Le sexe et l’alcool sont devenus des véritables loisirs de la jeunesse congolaise. Un jeune qui gagne sa vie comme contrôleur d’un bus de transport en commun s’est assigné comme mission de peupler le Congo malgré son salaire précaire. Il a enceinté 6 filles d’un même secteur à Mbota Carlos.

Quand le Congolais n’a rien dans ses poches il se fait des projets et se lamente avant de se retrouver dans un débit de boisson dès qu’il trouve quelques billets de banque. L’alcool et le sexe sont devenus les principaux loisirs de la jeunesse.

A défaut de l’emploi au pays, beaucoup se débrouillent comme ils peuvent pour survivre. On retrouve de nombreux diplômés comme chauffeurs dans le transport public ainsi que contrôleurs sont ceux qui ont abandonné tôt les études. C’est le cas de ce contrôleur de bus qui vient d’enceinter 6 filles à Mbota Carlos.

Avec la crise financière qui sévit au Congo, nombreuses sont les filles des couches défavorisées qui ont mis leurs espoirs sur ces travailleurs qui ramènent quelques billets de banque chaque jour contrairement aux salariés mensuels. Les chauffeurs , contrôleurs sont à la mode chez ces filles.

Une aubaine pour ce jeune contrôleur qui assurait chaque jour 2000 frs à chacune des 6 filles grâce à ce qu’on appelle communément « Mouamba » à Pointe-Noire. Dépassant chaque jour le montant à verser aux propriétaires des véhicules, les contrôleurs qui gèrent la recette se retrouvent mieux par rapport aux chauffeurs.

Malheureusement ce jeune est inconscient de la responsabilité qu’il incombe désormais et croit être un Don Juan.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.