Parlement : le congrès reprogrammé pour ce 27 mai

 Parlement : le congrès reprogrammé pour ce 27 mai

La séance permettra notamment la désignation d’un juge constitutionnel pour remplacer Polycarpe Mungulu, décédé dernièrement, et qui a été promu à ce poste par le Sénat.

Le président de la chambre haute du Parlement congolais, Modeste Bahati Lukwebo, a annoncé pour le 27 mai la tenue du congrès qui doit aboutir à la désignation, pour la composante Parlement, du remplaçant du juge Polycarpe Mungulu. Il l’a fait savoir au cours de la plénière du 26 mai. Pour le président du Sénat congolais, certains détails devront être évoqués dans un huis clos qui devrait être décrété à la fin de la plénière. « Chers collègues, nous avons suspendu nos travaux pour le congrès qui devrait se tenir le lundi 23 mai. Il est finalement convoqué demain vendredi 27 mai 2022 à 10 heures. Pour les détails, nous en parlerons dans un huis clos à la fin de cette plénière », a assuré Modeste Bahati.

Cette annonce, pense l’opinion, met fin à la guerre des courriers que les présidents des deux chambres du Parlement avaient déclenché suite la désignation, par la chambre haute, de Louis Mbonga Magalu, pour remplacer le juge décédé. Il est rappelé que ce choix du Sénat, annoncé lors de la plénière précédente, a été vite contredit par l’Assemblée nationale, qui réclamait ce poste et dont le choix avait été posé sur Léon Mondole, désigné lors d’une réunion du caucus des élus du grand Équateur

Alors que pour le Sénat, cette tâche de remplacement du juge constitutionnel lui revenait de droit dans la mesure où le juge décédé avait été promu par lui et du fait que les deux autres juges de l’Assemblée nationale sont toujours en fonction.  L’Assemblée nationale, elle, a soutenu que c’était, finalement, au congrès d’en décider conformément à l’article 158 de la Constitution et 42 du règlement intérieur du congrès.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.