Paterne Ntadi, un avenir brisé par Océan du Nord entre Ouesso et Makoua

 Paterne Ntadi, un avenir brisé par Océan du Nord entre Ouesso et Makoua

Quand il monte dans le bus d’Océan du Nord à la gare de Ouesso, Paterne Ntadi est loin de s’imaginer vivre les dernières heures de sa vie. Lui qui est ingénieur civil dans le bâtiment se rendait à Brazzaville visiter sa famille. Le bus de la très maléfique société de malheur n’arrivera jamais à sa destination, mais ôtera les vies de trois Congolais vers Makoua. C’est le quotidien de cette société depuis sa mise en service au Congo, envoyer des passagers au cimetière.

Comme s’il agissait d’une synchronisation, en intervalle de trois jours, deux bus de la société Océan du Nord ont ouvert le bal des accidents de l’année 2022. L’un en provenance de Pointe-Noire et l’autre de Ouesso. Les deux accidents sont malheureusement causés par l’excès de vitesse des chauffeurs dont le civisme routier laisse à désirer.

Dans celui qui est parti de Ouesso et qui a fait tonneau près de Makoua, voyageait un jeune ingénieur civil plein d’avenir. Paterne Ntadi, est ce passager qui est décédé sur le coup à cause de l’irresponsabilité du chauffeur. Sa famille vivra cette perte loin du bonheur d’Océan du nord qui ne s’émeut jamais des pertes qu’elle cause en vies humaines.

De centaines de vies des citoyens ont été brisées par Océan du nord à cause de la pagaille et sorcellerie qui règnent dans cette société. On a l’impression qu’elle a pour mission des sacrifices humains pour faire ses bénéfices. Paterne Ntadi laisse une famille brisée et totalement déboussolée par sa disparition.

Océan du Nord refuse de mettre la main dans ses caisses pour supporter les obsèques de ce passager. Quel cynisme! La famille est obligée de mettre la main dans la patte pour assurer des obsèques digne à leur fils.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.