Plus de 90 000 personnes vivent avec le VIH au Congo sans connaître leur sérologie

 Plus de 90 000 personnes vivent avec le VIH au Congo sans connaître leur sérologie

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme est revenu ce mercredi 18 mai sur les statistiques concernant l’évolution de la maladie du  VIH-SIDA en République du Congo. On compte plus de 90 000 personnes vivant avec l’infection du VIH sans connaître leur statut sérologique, indiquetil.

Les membres du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme ont procédé ce début de semaine à la restitution de leur mission de quinze jours au Congo.

Cette mission a permis de faire l’analyse et de proposer les solutions en vue de relever les défis pour la mise en œuvre des subventions du Fonds mondial dans la lutte contre le paludisme, la tuberculose, le VIH ainsi que la Covid-19.

Le constat est amer, on compte plus de 90 000 personnes qui vivent avec le VIH dans notre pays sans connaître leur sérologie, a rapporté le gestionnaire de portefeuille, Lionel Caruana. 

Des indicateurs inquiétants qui devraient interpeller les pouvoirs publics pour renforcer la sensibilisation autour du VIH-SIDA, a laissé entendre l’agence onusienne.

Notons que 18 milliards de francs Cfa avaient été alloués au ministère de la Santé pour la lutte contre le VIH-SIDA et la tuberculose, par le Fonds mondial pour le projet de mise en œuvre de lutte contre la tuberculose et les personnes vivants avec le VIH en République du Congo, le 26 janvier 2021. 

Ce programme s’inscrit dans le cadre du nouveau cycle de subvention pour le projet de mise en œuvre de lutte contre la tuberculose et les personnes vivant avec le VIH au Congo pour assurer la continuité des services de prévention et traitement antituberculeux et des personnes vivant avec le VIH. Il s’étendra sur une durée de 3 ans (2021-2023). 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.