Protection de la nature : Renatura Congo sensibilise les enfants de Tié-Tié

 Protection de la nature : Renatura Congo sensibilise les enfants de Tié-Tié

La 7e édition du Festival de la biodiversité a récemment été organisé par Renatura Congo à la paroisse catholique Saint-François d’Assise située dans l’arrondissement 3 Tié-Tié.

Initié dans le cadre du programme d’éducation et sensibilisation à l’environnement de Renatura, le festival de la biodiversité est proposé pour célébrer la journée internationale de la diversité biologique qui a lieu chaque 22 mai de l’année. L’évenement, considéré par cette ONG comme la fête de la nature, est en effet une manifestation tournante. Sa 7e édition qui a eu comme objectif de « sensibiliser la jeunesse congolaise à l’intérêt de préserver la biodiversité, si riche et si menacée au Congo » s’est tenue le 21 mai dernier à la paroisse Saint-François d’Assise qui succède à celles de Christ Roi (6e édition) et Saint-Jean Bosco (5e édition).

Annulé l’an dernier à cause de la crise sanitaire, le festival de la biodiversité a regroupé cette année près de deux cent cinquante  écoliers de l’école catholique Saint-François, répartis en petits groupes pour respecter les mesures barrières. Les enfants ont été sensibilisés aux cinq thématiques environnementales à travers diverses animations pédagogiques (conte animé, activités ludiques, projection vidéo…). Les activités ont porté sur l’importance de la biodiversité, la connaissance et la protection des animaux du Congo et l’impact de nos modes de consommation sur l’environnement.

Un grand jeu de piste a été organisé l’après-midi permettant aux enfants de mettre en application, autour d’un parcours ludique, les notions apprises le matin. « Renatura sensibilise la jeune génération parce que c’est à elle que revient la responsabilité de prendre en charge notre planète pour les années futures », a expliqué Dylan Deffaux, coordinateur du programme d’éducation et sensibilisation à l’environnement de Renatura Congo. Autre raison de sensiliser les enfants, c’est qu’ils ont la facilité de partager les informations reçues au sein de la famille.

Pour cette édition 2021, l’ONG a également souhaité s’associer au Cercle des femmes artistes peintres et sculptrices du Congo  afin d’organiser des ateliers de sensibilisation à l’art et au recyclage des déchets. Les enfants ont ainsi créé une sculpture représentant une tortue marine à l’aide de déchets (bouteilles plastiques, boîtes métalliques et pneus usagés) collectés quelques jours plus tôt dans le quartier. Plusieurs peintures sur le thème de la biodiversité ont également été réalisées par les plus jeunes enfants. Enfin, pour clôturer cette journée de manière symbolique plusieurs arbres ont été plantés dans la cour de l’école.

Le Festival a représenté un grand moment de partage pour «Protéger ensemble la planète !» comme le stipule son slogan. Les écoliers ont manifesté un véritable engouement à participer aux différentes activités, c’était pour eux l’occasion d’en apprendre plus sur la nécessité de préserver « mère nature » . La 7e édition du festival de la biodiversité a été rendue possible grâce au soutien d’une dizaine de bénévoles et l’appui des partenaires comme l’ambassade de France.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.