Qui protège les voleurs avec l’impunité !

 Qui protège les voleurs avec l’impunité !

M. Djibril Abdoulaye Bopaka a tranché le débat interne de tous les soutiens du pouvoir. Il a choisi la vérité crue. Il dénonce la complaisance et même la complicité du pouvoir devant la prédation des deniers publics.

Le Président est ciblé clairement. Qui boit avec les voleurs, tourne avec les voleurs et les protège avec l’impunité. S’étant investi pour le retour de M. Sassou Nguesso, il a pour ainsi dire, gagné ses galons au feu par rapport aux pillards qui s’étaient bien planqués.

Le devoir d’inventaire lui est légitime. On tourne avec les voleurs, on boit avec les voleurs. On, c’est qui ? Le père de Christel de toute évidence !

Au Congo, on arrête des voleurs de poules mais les ministres qui écument les caisses en milliards vivent peinards. L’homme devant nous apporter des solutions avaliserait donc nos problèmes.

J’ose la question : Pourquoi le chantre des antivaleurs ne bouge pas ? Qu’est ce qui le gène ? Troublant !

Si l’on ajoute le fait que la ministre Doukaga insulte publiquement sa collègue de comportement déviant, le choix de la reconduction des ministres relevant du même terroir que le « chef », ouvre la voie à d’inquiétantes hypothèses.

Quant au premier ministre Anatole Collinet Makosso, au terme des cent-jours, nous verrons ce que l’homme de droit donne comme signal sur les mœurs gouvernementales, les passe-droits et l’arrogance de ceux qui se croient au-dessus de la loi. Si son cerveau est au garde à vous devant l’autorité abusive de son chef, nous le dénoncerons.

En attendant, pour accepter de vivre l’enfer pour un homme, la question de ce qu’il a fait de notre pays en 24 ans, va de soi : santé 0, école 0, routes 0, paiement bourses d’étudiants 0, paiement de retraites 0, parc zoologique à restaurer 0, musée national 0, palais de la culture 0 et d’autres 0 encore, c’est une honte !

Il y’a du vol et de l’incompétence dans ce bilan catastrophique qui appelle pourtant à la continuité. Le temps est une aide précieuse pour édifier les congolais sur le mérite ou autre chose concernant les princes qui nous gouvernent.

Que Dieu bénisse le Congo.

Laurent DZABA
Président du Mouvement Panafricain et Citoyen

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.