RDC : le sénat autorise la poursuite de Matata Ponyo dans l’affaire zaïrianisation

 RDC : le sénat autorise la poursuite de Matata Ponyo dans l’affaire zaïrianisation

Le Sénat a autorisé ce mardi 05 juillet à la cour constitutionnelle de poursuivre l’ancien premier ministre dans l’affaire de detournement de fonds destinés aux victimes de la Zaïrianisation.

Dans une lettre signée par le président du sénat Modeste Bahati et adressée au procureur général près la cour constitutionnelle, le bureau de la chambre haute du parlement fait savoir que la décision de livrer Matata Ponyo a été prise après une réunion tenue ce 05 juillet.

Le nouveau dossier concerne le dédommagement des victimes de la zaïrianisation, ces mesures économiques prises en 1973 et 1974 par lesquelles les expatriés avaient vu leurs biens – meubles et immeubles – confisqués.

Devant l’échec de ces mesures, le gouvernement s’était ravisé et avait, en 1977, ordonné la rétrocession et l’indemnisation des victimes. C’est alors que l’affaire tourne à la malversation.

Selon le procureur de la Cour constitutionnelle, lorsque Matata Ponyo est ministre des Finances en 2011, il va signer plusieurs protocoles d’accord avec des représentants de prétendues victimes. Devenu Premier ministre, il va leur régler près de 111 millions de dollars et plus de 27 millions de livres sterling en guise de compensation.

L’opération s’arrête en 2013 sur décision du président Joseph Kabila, qui ordonne alors une enquête. Mais le dossier reste sans suite. La justice qui, aujourd’hui, soupçonne un détournement de deniers publics, entend rouvrir l’affaire.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.