RDC : les confessions religieuses ont 14 jours pour désigner le président de la CENI

 RDC : les confessions religieuses ont 14 jours pour désigner le président de la CENI

Le processus de désignation des membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante a débuté depuis le mercredi 14 juillet. Ce processus s’achèvera le mardi le 17 août prochain avec la transmission de la liste entérinée par l’Assemblée nationale au président de la République pour investiture.

Selon le chronogramme de désignation des membres de la CENI adopté à la plénière du 13 juillet, les confessions religieuses ne disposent que de 14 jours pour désigner le successeur de Corneille Nangaa.

Ce délai leur est accordé afin de permettre à l’Assemblée nationale de jouer son rôle d’entérinement.
 
En tant que chambre législative, l’Assemblée nationale a prévu, à travers cette loi organique de la CENI, la mise en place d’une « commission paritaire Majorité-Opposition », pour examiner les dossiers individuels des personnes désignées au regard des conditions et critères prescrits par la loi.
 
En effet, les membres de la CENI sont choisis parmi les personnalités indépendantes reconnues pour leurs compétences, intégrité, moralité, probité et honnêteté intellectuelle, en vertu des prescrits du même article 12.
 
Conformément à l’article 12 de cette loi organique, la CENI est composée de 15 membres désignés par les forces politiques représentées à l’Assemblée nationale et la Société civile.
 
Ce, en raison de six membres pour la majorité, quatre membres pour l’opposition et cinq issus de la Société civile.
 
Concernant la composition de la CENI, Christophe Mboso président de l’Assemblée Nationale a fait observer que cette composition tient compte de la représentation équitable des femmes et des jeunes.

De plus, aucune province ne peut compter plus d’un membre.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.