RDC: les participants de la réunion de l’accord-cadre pour la paix s’engagent sur un dialogue

 RDC: les participants de la réunion de l’accord-cadre pour la paix s’engagent sur un dialogue

Une rencontre d’évaluation de l’accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la région se tenait jeudi 24 février à Kinshasa. Les chefs d’État des pays signataires se sont réunis autour du président Félix Tshisekedi. Les participants se sont engagés à promouvoir le dialogue et le processus politique inclusif au cours de ce mandat qui échoit au président de la RDC.

Dans le communiqué final, les chefs d’État et de gouvernement, ainsi que les représentants des garants de l’accord-cadre, ont souligné le rôle du président Tshisekedi.

Ils ont salué son implication aux côtés du président angolais dans les efforts ayant conduit à la signature d’un mémorandum d’entente entre le Rwanda et l’Ouganda. Ce processus, soutient le communiqué final, a abouti à la réouverture de la frontière de Katuna/Gatuna entre les deux pays. 

Éliminer les tensions par la diplomatie

Il faut éliminer les tensions par les voies politiques et diplomatiques, ont souligné les participants à ce sommet de Kinshasa. Ils encouragent ainsi le Burundi et le Rwanda, ainsi que l’Ouganda et le Rwanda, à poursuivre le dialogue afin de régler leurs différends et de rétablir des relations de bon voisinage.

Cette rencontre aura permis au président de la République démocratique du Congo d’avoir des entretiens en tête-à-tête avec ses sept homologues présents. C’est un succès, un véritable pari réussi au plan sécuritaire et logistique, affirme-t-on de source congolaise, qui souligne aussi la présence du représentant du secrétaire général des Nations unies, Jean-Pierre Lacroix. Le prochain sommet aura lieu en 2023 au Burundi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.