RDC:le Risien society lance la campagne « Tika tshoko »

 RDC:le Risien society lance la campagne « Tika tshoko »

L’action prévue pour six mois vise à influencer les habitudes cosmétiques des Kinois, en particulier, et des Congolais, en général, en les amenant à éviter des produits à base d’hydroquinone et d’autres procédés de dépigmentation de la peau. Elle a été lancée le 25 juin dernier.

La campagne prévue jusqu’au mois de décembre entre dans le cadre de la lutte que mènent Risien society et le cabinet éponyme contre les produits cosmétiques à base d’hydroquinone, en valorisant ceux à base des plantes naturelles. « Tika tshokosalela produits Ngola ! », c’est le leitmotiv qui soutient cette campagne dont les actes seront étalés dans les six mois.

Au cours de la conférnce de presse de lancement de cette activité, à la Foire internationale de Kinshasa, le président-directeur général de Risien Society, le Dr Richard Sita, a rappelé les efforts qu’ils ont menés pour valoriser la plante « sans laquelle il n’y a pas de vie ».

 « Tika Tskoko », a-t-il dit, c’est non seulement un slogan mais tout un mode de vie, un choix, une décision à prendre par tous, pour abandonner les produits éclaircissants à base d’hydroquinone ainsi que d’autres procédés visant la dépigmentation de la peau.

Pour convaincre son auditoire ainsi que toute la population à abandonner ces produits éclaircissants, le Dr Richard Sita a relevé les méfaits de l’hydroquinone sur la peau. « Nous savons tous que l’hydroquinone est un produit nocif pour notre santé, pour notre bien-être. Et ceci en est de même pour tout procédé visant la dépigmentation de la peau. Beaucoup de maladies, en commençant par celles de la peau et celles des autres organes du corps humain dont le diabète, le cancer des organes internes, etc., sont notamment causées par la dépigmentation de la peau à l’aide des produits à base d’hydroquinone ou d’autres procédés similaires », a-t-il expliqué. 

Cette campagne, a-t-il indiqué, vise à amener les Kinois et tous les Congolais à changer leurs habitudes en vue d’assurer l’avenir de leur peau, et de tout leur corps. « Votre cabinet Le Risien vous propose des produits à base des plantes naturelles qui ont été utilisées depuis le commencement, par nos ancêtres. La gamme Ngola, dans laquelle on trouve le savon Ngola pour adulte et pour bébé, ainsi que la poudre Ngola, pour adulte et pour bébé, est la solution à vos problèmes de peau. En six ans d’existence de cette gamme, nous avons des témoignages qui nous rassurent que nous sommes dans le bon et que vous également, en choisissant pour votre marque, la gamme Ngola, vous avez fait un bon choix et que vous êtes, vous aussi, dans le bon », a noté le président directeur général de Risien society. Jusqu’au mois de décembre, a-t-il fait savoir, ce cabinet est avec la population chaque jour dans le cadre de cette campagne, pour l’amener à changer ses habitudes cosmétiques en abandonnant les produits à base d’hydroquinone et à choisir les produits Ngola, qui assurent santé et bien-être.

Par ailleurs, le Dr Richard Sita a révélé à l’assistance plusieurs autres formules à base des produits naturels, en dehors de la gamme Ngola, que l’on trouve dans le marché kinois et congolais, pour résoudre certains autres problèmes de la peau. Il a également promis de mettre à la disposition de la population une brochure sur la médecine congolaise avant et après l’indépendance. Dans ses explications, il a donné les différentes rubriques que contiendra ce livre qui est en élaboration.

Notant que la gamme Ngola est adaptée à tour type de peau, le Dr Richard Sita a, en outre, fait savoir que ces produits ne conviennent pas aux albinos qui ont une peau très sensible qui demande des études plus poussées. Il a profité de cette occasion pour conseiller aux albinos de se protéger contre les rayons solaires qui leur causent des problèmes de peau, en portant des chapeaux larges bords, de lunettes solaires, des habits manches longues et de se couvrir des parasols.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.