Cancel Preloader

Rencontre Gbagbo-Ouatarra: Le symbole est fort . L’image est puissante.

 Rencontre Gbagbo-Ouatarra: Le symbole est fort . L’image est puissante.

Les Présidents Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo ont fait preuve de dépassement et de hauteur en se rencontrant et en s’asseyant dans la même pièce pour parler .

À ce stade, peu importe ce qui découlera des décisions. Peu importe l’ambiance qui a prévalu. Peu importe les réserves des uns et des autres. Il y a espoir qu’un processus est enclenché. C’est un signal fort .

Il ne faut pas cependant avoir la naïveté de croire qu’une simple rencontre normalisera la vie politique et évitera toutes contestations où toutes divergences d’opinons. La démocratie, c’est la libre expression de nos fois, de nos choix et de nos pensées.

Ce que réclame le peuple , c’est que ces divergences naturelles et normales ne soient pas le terreau de violents conflits dévastateurs. Ce que réclame le peuple, c’est que toute possession ou toute aspiration à la possession du pouvoir n’ait pour unique finalité que de travailler au bonheur et à l’épanouissement de ce peuple et non pas à la défense d’intérêts individuels de chapelles.

Le Président de la République Alassane Ouattara sort grandement honoré. Le Président Laurent Gbagbo sort grandement anobli. Le peuple de Côte d’Ivoire a ses raisons d’espérer en des lendemains meilleurs.

La prochaine étape utile et importante nous semble enfin la rencontre entre les Présidents Ouattara, Bédié et Gbagbo, pour discuter de tout les points institutionnels, législatifs et politiques qui ouvriront la voie à une coexistence pacifique entre idéologies et opinions différentes.

Une question toutefois: pourquoi ne pas avoir commencer là où on savait qu’on allait terminer, c’est à dire par le dialogue? Fallait-il autant de morts, autant de destructions, autant de déchirements, autant d’inimitiés pour arriver à l’évidence ? Il n’est point jamais tard pour qui veut aller à la paix.

Cette rencontre doit être déclinée pour que tout le corps social soit impacté. Cela s’appelle la participation citoyenne à la recherche de la paix .

Cyber activistes, influenceurs , bloggers, internautes, qui avez embrasé la toile pour défendre vos leaders, voilà qu’ils se parlent enfin. Vous aussi, parlez vous et tirez des leçons de passions aveuglantes qui détruisent un pays.

Populations qui vous êtes alignées derrière des camps politiques guerriers et retranchés, vos champions se sont parlé. Parlez-vous.

Partis politiques qui avez déterré la hache de guerre et avez crucifié vos adversaires, rapprochez vous pour nous offrir une vie politique différente de celle dévastatrice à laquelle nous assistons depuis longtemps.

Nous à AUBE NOUVELLE, nous restons constants dans notre élan . Certains, hâtifs à juger leurs amis, ont voulu nous pendre parce que nous parlions de paix, de réconciliation et de cohésion communautaire. Nous visitons et prêchons les messages d’Amour et de Paix dans tous les hameaux de Côte d’Ivoire parce qu’il n’y a pas d’autre alternative à la paix que la paix.

Travaillons tous à ce que nos passions éphémères ne vident pas nos cœurs de sa composante essentielle, l’Amour.

AUBE NOUVELLE, la vie communautaire autrement…

Vincent Toh Bi Irié ( Ancien préfet d’Abidjan )

La rédaction

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *