Reprise imminente du trafic aérien sur l’axe Brazzaville-Ollombo-Impfondo-Brazzaville

 Reprise imminente du trafic aérien sur l’axe Brazzaville-Ollombo-Impfondo-Brazzaville

 Le trafic aérien sur l’axe Brazzaville-Ollombo-Impfondo-Brazzaville reprendra la semaine prochaine avec la compagnie Trans Air Congo ayant déposé un plan de vol pour assurer ce trafic, a annoncé, la ministre en charge des Transports, Mme Ingrid Ghislaine Olga Ebouka-Babackas, le 8 décembre à Brazzaville.

Répondant aux questions orales des sénateurs sur la difficulté d’accès à Impfondo (Likouala) au nord du pays, la ministre Ebouka-Babackas a précisé que le transporteur aérien Nouvel Air Congo qui desservait cette localité à cesser toutes ses activités d’exploitation aérienne depuis mai 2020, en raison des difficultés organisationnelles, techniques et opérationnelles.

«C’est une société anonyme qui est aujourd’hui en sous-capitalisation. Le contrôle réalisé démontre que les Aéronefs ne sont pas en état de navigabilité et le gouvernement s’attèle à trouver des solutions financières pour permettre à ces appareils de voler», a-t-elle souligné.

S’agissant du coût de transport terrestre pour atteindre Impfondo, elle a rassuré les populations que son ministère travaille en collaboration avec celui du commerce pour l’homologation, le respect et le contrôle des prix pour éviter la flambée de ceux-ci.

Après les départements de Pointe-Noire, Brazzaville, Cuvette et Plateaux, le ministère va se rendre dans la Sangha et la Likouala pour des séances de travail avec les structures sous tutelle et toucher du doigt les réalités que vivent les populations.

Actuellement, pour atteindre la ville d’Impfondo, les usagers empruntent les véhicules de transport de la compagnie privée «Océan du nord» moyennant la somme de 70.000 Fcfa à l’aller et le retour. De même, pour les autres départements, le seul moyen de transport demeure le véhicule. 

   (ACI/Marlyce Tchibinda Batchi)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.