Retour sur le vol chaud en jet privé avec 5 Kinoises d’Edgar Nguesso

 Retour sur le vol chaud en jet privé avec 5 Kinoises d’Edgar Nguesso

Dans le cadre du prolongement des festivités de ses 50 ans d’âge, Edgar Nguesso, directeur du domaine présidentiel aurait affrété un jet privé de type Falcon 7x pour un vol sexuel de trois heures survolant le Nord du Congo. C’était selon le témoignage d’une kinoise, un vrai baisodrome aérien.

Le vol sexuel aurait décollé de l’aéroport de Maya Maya en direction d’Impfondo avec une vue aérienne sur le fleuve Congo avant de survoler le département de la Sangha pour enfin atterrir à Ollombo.

Cinq prostituées de luxe originaires de la RDC voisine auraient agrémentées cette virée d’Edgard Nguesso accompagné de huit de ses proches les plus fidèles. Une partie de sexe en self service près de Dieu comme pouvait -on entendre lors des gémissements en cascade.

Cette célébration était la continuité des festivités marquant le cinquantième anniversaire de la naissance d’Edgard Nguesso, neveu de Denis Sassou Nguesso, le chef de l’État du Congo.

Par ce vol, Edgard et ses amis ont pu réaliser leurs rêves érotiques en pratiquant le sexe à plus de dix mille pieds. Selon le témoignage d’une participante, elles auraient été pénétrées toutes par les neuf hommes présent dans le vol. Une sorte de partouze by air.

Un vol selon ce même témoignage où l’alcool coulait à volonté. Edgard Nguesso et ses amis auraient aussi pour résister appliqués l’aphrodisiaque Ankourou sur leurs sexes.

On pouvait entendre d’un ami d’Edgard originaire du Sud : « …Congo eza ya bisso… »


Edgard NGUESSO, Directeur du domaine présidentiel, tient sa fortune aujourd’hui de par sa fonction à la présidence de la République. C’est lui qui gère le budget pharaonique et très juteux de la présidence de la République. Le nombre de retraits mensuels effectués directement au trésor public, pour le compte du domaine présidentiel et qui se chiffrent en dizaine de milliards de francs CFA chaque fois, est laissé à sa juste appréciation. Il ne rend compte à personne, même pas à son oncle Denis Sassou Nguesso. De quoi devenir fou en gérant une telle manne.

Une fois atterri à l’aéroport d’Ollombo, Edgard Nguesso aurait autorisé les deux pilotes à profiter aussi des 5 Kinoises. La fête se serait poursuivie dans la villa que possède Gaya à Edou. Une aubaine pour les Kinoises qui auraient reçu chacune la somme de cinq millions de francs Cfa pour leurs services.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.