Sassou comedy club: bizarrement la guerre en Ukraine pénalise le Congo et épargne l’Angola voisin

 Sassou comedy club: bizarrement la guerre en Ukraine pénalise le Congo et épargne l’Angola voisin

Pour justifier la pénurie de carburant que connaît le Congo depuis des semaines, le gouvernement par la voix de son ministre des hydrocarbures a imputé la guerre en Ukraine. Une fuite en avant digne d’une irresponsabilité chronique des acteurs ayant la charge de la gestion d’un pays. Cette même guerre de l’Ukraine épargne drôlement l’Angolai voisin à qui le Congo vient de passer une commande de 20 camions citernes remplis de carburant pour sa consommation locale. Des dirigeants sans vision à long terme et qui n’ont pas honte de se vanter des bouc-émissaires.

La scène dans les stations services de Brazzaville et Pointe-Noire avec les longues files des véhicules cherchant à se ravitailler en carburant depuis des semaines est invraisemblable pour un pays comme le Congo, 4e producteur de pétrole d’Afrique. Une situation qui est très récurrente bien avant le conflit en Ukraine à cause tout simplement de la gestion désastreuse dans le secteur pétrolier.

En voulant se cacher derrière le conflit en Ukraine, le gouvernement vient juste confirmer son cynisme par cet achat massif du carburant à l’Angola. Si le Congo est victime de ce qui se passe en Ukraine, l’Angola aussi devrait logiquement être dans la même situation.

Ce sont plus de 20 camions citernes qui ont quitté l’enclave du Cabinda pour Pointe-Noire avant de rejoindre la capitale Brazzaville. Un cas comique pour de nombreux citoyens qui ne comprennent plus à quoi joue le gouvernement.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.