Sassou Nguesso, le président sans salaire connu mais qui se sert au Trésor Public en self service

 Sassou Nguesso, le président sans salaire connu mais qui se sert au Trésor Public en self service

Une anecdote raconte qu’au retour d’un voyage en Europe, Sassou Nguesso avait demandé à ses conseillers d’aller remettre au Trésor Public les quelques 300 millions restés. Cet argent n’est jamais arrivé à destination et les personnes chargées de les ramener chez Ngondo, se sont vantés d’avoir reçu ce merveilleux cadeau du chef de l’État.

Officiellement personne au Congo ne connaît le salaire du chef de l’État contrairement à celui des membres du gouvernement qui oscille entre les 11 et 15 millions mensuels. Avec son comportement de chef de clan et non de chef d’État, Denis Sassou Nguesso a toujours cru avoir le droit de se servir à volonté directement dans les caisses de l’État selon ses besoins financiers.

Au Trésor Public, les agents parlent des retraits d’argent attribués à la présidence de la république estimés à plus d’un milliard chaque mois. Cette institution ne dispose pas d’un budget défini et dépend essentiellement de la volonté du chef de l’État.

Un responsable du Trésor Public confie qu’il arrive souvent que des militaires de la DGSP débarquent et emportent des sacs remplis d’argent sans que les employés ne s’en aperçoivent et il n’y aurait aucune traçabilité sur les mouvements de fonds en faveur de la présidence de la république.

Denis Sassou Nguesso a toujours considéré le Congo comme une chefferie, un bien que lui aurait cédé ses parents. C’est pourquoi les voleurs ne sont jamais inquiétés sauf quand ils commencent à menacer son pouvoir.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.