Sommet Afrique – USA : Joe Biden exclu le Congo pour manque de démocratie

 Sommet Afrique – USA : Joe Biden exclu le Congo pour manque de démocratie

Les Etats Unis d’Amérique (USA) organiseront les 09 et 10 décembre 2021 un sommet sur la démocratie à l’attention de 110 pays dans le monde parmi lesquels figurent des pays africains. Cette rencontre virtuelle réunira des dirigeants de gouvernement, de la société civile et du secteur privé.

Le Département d’État américain, en expliquant l’objectif du sommet, a déclaré que « pour les États-Unis, le sommet offrira une opportunité d’écouter, d’apprendre et de s’engager avec un large éventail d’acteurs dont le soutien et l’engagement sont essentiels pour le renouveau démocratique mondial. Il mettra également en valeur l’une des forces uniques de la démocratie : la capacité de reconnaître ses imperfections et de les affronter de manière ouverte et transparente, afin que nous puissions, comme le dit la Constitution des États-Unis, « former une union plus parfaite ».

Les Pays invités

Ghana
Libéria
Niger
Nigeria
Sénégal
Angola
Botswana
Cap Vert
RD Congo
Kenya
Maurice
Namibie
Sao Tomé et Principe
Seychelles
Afrique du Sud
Zambie

Pour l’organisation de ce sommet, le département d’Etat américain a fait savoir que depuis le premier jour, l’administration Biden-Harris a clairement indiqué que le renouvellement de la démocratie aux États-Unis et dans le monde est essentiel pour relever les défis sans précédent de notre époque.

Le sommet se concentrera sur les défis et les opportunités auxquels sont confrontées les démocraties et fournira une plate-forme aux dirigeants pour annoncer des engagements, des réformes et des initiatives individuels et collectifs pour défendre la démocratie et les droits de l’homme dans le pays et à l’étranger.

A la faveur de ce sommet, les dirigeants seront encouragés à annoncer des actions et des engagements spécifiques en faveur de réformes internes significatives et d’initiatives internationales qui feront avancer les objectifs du sommet. Ces engagements incluront des initiatives nationales et internationales qui luttent contre l’autoritarisme, combattent la corruption et promeuvent le respect des droits humains.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.