Surpoids et obésité : Pourquoi est-ce si difficile de perdre du poids ?

 Surpoids et obésité : Pourquoi est-ce si difficile de perdre du poids ?

Environ deux milliards de personnes souffrent d’obésité dans le monde d’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), sans distinction d’âge et de sexe. Au vu des nombreuses conséquences de cet état morbide ; les personnes obèses se voient confrontées à l’obligation de perdre du poids, chose qui n’est pas toujours facile…

L’OMS définit le surpoids et l’obésité comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle pouvant nuire à la santé. En fonction de l’indice de masse corporelle (IMC) et le rapport du poids sur la taille au carré, le surpoids correspond à un IMC supérieur à 25 et l’obésité à un IMC supérieur à 30.

Dans les complications liées à cet état morbide, on peut citer les accidents vasculaires cérébraux, le diabète, les troubles musculo-squelettiques et les cancers, mais aussi les problèmes liés à l’image de soi et la confiance en soi.

Se trouvant dans la nécessité de perdre du poids, les personnes en surpoids ou obèses sont confrontées à la difficulté d’en perdre efficacement ou rapidement. Les régimes sont dits contraignants, la perte de poids lente et difficile et la reprise de poids s’observe dès le premier relâchement de cette discipline souvent jugée militaire.

De plus en plus de programmes-minceurs sont proposés par des nutritionnistes, diététiciens pour tenter d’inculquer aux personnes concernées de bonnes habitudes alimentaires et l’observation d’une bonne hygiène de vie.

Face aux résultats parfois mitigés de cette approche logique, le docteur Marie Attobila, psycho-neuro-nutritionniste de nationalité Ivoirienne et formée aux Etats-Unis, a choisi une approche globale qui prend en compte les aspects psychologiques et émotionnels de cette maladie.

Avec plus de 16 ans d’expérience professionnelle à son actif, elle a eu l’occasion d’éprouver son approche avec des résultats probants dont elle fait le condensé dans son livre intitulé « Conditionnée pour maigrir » en cours de réédition.

Dans ce livre l’auteure propose une méthode inspirée du développement personnel pour emmener les personnes en surpoids et obèses à imprimer dans leur subconscient les habitudes favorables à une perte de poids douce et efficace.

La force de cette méthode est de revisiter avec la personne les traumatismes qui ont occasionné sa prise de poids. Dans les entretiens qu’elle partage avec ses lecteurs dans ce livre, l’origine de la prise de poids se trouve être presque toujours être émotionnelle : un sentiment d’échec ou d’incapacité face à une difficulté, une rupture amoureuse, la négligence affective des proches ; des problèmes que ni un régime purement nutritionniste ou une méthode qui ne se base que sur la physiologie de l’individu ne peuvent traiter en profondeur.

L’Homme étant un être multidimensionnel, corps, âme et esprit, la médecine conventionnelle aiderait mieux les individus en prenant en compte la globalité de l’être afin de leur proposer des thérapies qui permettent l’alignement de leurs trois dimensions, la maladie étant au final l’expression d’un mal-être profond qui trouve dans l’occasion d’une baisse immunitaire ou dans le fait du temps l’occasion de passer dans l’ordre des priorités.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.