Tourisme : 14 milliards FCFA pour la construction d’un site à la Corniche de Brazzaville

 Tourisme : 14 milliards FCFA pour la construction d’un site à la Corniche de Brazzaville

default

Le financement vient de la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC). L’accord pour le financement a été signé, le 27 octobre, entre le président de la BDEAC, Fortunato – Ofa Mbo Nchama, et le dirigeant de la société Startone Congo, chargée de construire la plateforme touristique et immobilière, Serge Roger Pereira.

Le nouveau site touristique sera érigé sur les rives du fleuve Congo, à côté de la corniche. Le prêt de quatorze milliards FCFA permettra  à l’entreprise bénéficiaire, Startstone Congo,  de construire un grand site touristique sur une superficie d’environ cinquante hectares, dont sept hectares existants et quarante-trois à aménager sur le fleuve Congo.

Cet espace de loisir accueillera des constructions à usage mixte, à savoir des centres commerciaux et des résidences. En effet, le projet va doter la ville de Brazzaville de maisons individuelles, de logements collectifs, des bureaux, hôpitaux, un river club, des églises, des restaurants et des centres commerciaux. Les produits, précise le communiqué conjoint, sont destinés à une clientèle cible constituée de simples particuliers ou d’hommes d’affaires voulant disposer des logements de haut standing, ou souhaitant investir dans l’immobilier.

La société Startone Congo entend créer six mille emplois directs et indirects, ainsi que booster le secteur touristique, à travers l’extension de l’offre de logement et des capacités hôtelières et le regain d’attractivité de la ville. Elle tentera de valoriser la vue du fleuve Congo, à grâce à son potentiel écotouristique, balnéaire, culturel et historique.    

Ce projet intègre le Plan national de développement 2018-2022 de la République du Congo, qui considère le secteur du tourisme comme l’un des piliers de la diversification économique. L’initiative, enfin, s’inscrit dans le cadre du Plan stratégique 2017-2022 de la BDEAC qui, avec ce financement, porte le volume de ses engagements en faveur du Congo à  299 milliards FCFA.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.