Très fâché par la publication de ses photos dans un lit d’hôpital, Sassou a fini 8 Heineken pour se calmer

 Très fâché par la publication de ses photos dans un lit d’hôpital, Sassou a fini 8 Heineken pour se calmer

Quelques opposants de la diaspora qui n’ont pas trouvé étique la publication par les services de la communication présidentielle des images de la visite de Denis Sassou Nguesso à son frère Justin Lekoundzou dans un hôpital parisien. Se trouvant dans un état pitoyable, les proches de Lekoundzou parlent de l’humiliation et ont répliqué en publiant à leur tours les photos d’hospitalisation de Sassou en 2007. Très remonté par cette exposition de son intimité, Sassou aurait fini 8 petites bouteilles d’Heneiken pour calmer sa colère.

Denis Sassou Nguesso aurait piqué une grosse colère en voyant dans les réseaux sociaux et surtout sur Brazzanews les photos de son hospitalisation. Il aurait pris son téléphone et demandé à ses proches de lui trouver l’identité du traître qui aurait transmis ces images à certains opposants de la diaspora.

Cette réplique de la diaspora fait suite aux images dans un état pitoyable de l’ancien dignitaire du PCT Justin Lekoundzou dont la rupture avec Sassou est connue de tous. Ses proches ont trouvé que c’est une humiliation que Sassou a voulu infliger à ce Mbochis de Boundji qui a tenté de diviser le PCT en créant un autre courant.

Les proches de Lekoundzou ont toujours accusé JDO de son empoisonnement et les déclarations de Maradona et son épouse sont encore sur le site Zenga-Mambu. Justin Lekoundzou a même déclaré que sa mort serait suivie de celle de Sassou qu’il a défié.

Il y a quelques semaines, les réseaux sociaux ont annoncé son décès avant qu’il ne vienne le démentir par une vidéo. Très mal en point dans un hôpital parisien, Justin Lekoindzou Ossetoumba a reçu la visite de Denis Sassou Nguesso, accompagné de sa suite. Mais la divulgation des images de cette visite n’a pas laissé une bonne impression chez les proches du malade qui estiment que Sassou a voulu tout juste humilié celui qui avait osé le défier au sein du PCT.

En réponse à cette publication, les opposants de la diaspora ont publié à leur tour quelques photos de Sassou malade dans son lit d’hôpital. Le chef de l’État n’a pas du tout apprécié cela et a piqué une grosse colère. Réfugié dans la paillote climatisée se trouvant dans sa résidence, Sassou Nguesso se serait mis à boire pour noyer sa colère profitant aussi de la promotion des bières qui fait rage au pays.

Son entourage affirme avoir compté quelques 8 bouteilles de la marque Heineiken qu’il aurait finit en un temps record sous la colère. Comme la bière adoucit les mœurs et calme les nerveux, Sassou Nguesso se serait ensuite endormi.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.