Un détournement de 270 millions au conseil supérieur de la liberté de communication

 Un détournement de 270 millions au conseil supérieur de la liberté de communication

Les institutions congolaises brillent par leur gouvernance financière chaotique caractérisée par les détournements récurrents de fonds alloués pour le fonctionnement de ces institutions, notamment les salaires des travailleurs.

Le détournement de 270 millions de FCFA par la questeur du conseil économique et social, sommes destinées au paiement de 6 mois de salaires des membres de l’institution, a pu faire oublier qu’au conseil supérieur de la liberté de la communication, le feu couve sous la cendre.

Selon nos sources, les hauts conseillers s’apprêteraient eux aussi à débrayer pour cause de détournements massifs de recettes du conseil par Philippe MVOUO, président de cette institution. On parle d’une somme cumulée de près de 200 millions payés par les partenaires (RFI, Voix de l’Amérique, Canal +, Star times, Pstv, etc) qui seraient touchés par le daf, un certain Chaudet qui est également neveu du président et qui remettrait le pactole collecté à son oncle.Cet argent payé par les partenaires, personne n’en voit les traces.

Une partie est placée dans les comptes des banques de la place dont seul le président a les numéros. La comptable qui pourtant, selon le règlement financier est la seule habiletée à exécuter les dépenses et à procéder aux recouvrements est totalement marginalisée au profit du neveu du président. Ce dernier ne veut rendre compte à personne de l’utilisation de cet argent qu’il considère comme son argent de poche. Pendant ce temps Andely se la coule douce.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.