Un jet privé en provenance des Caraïbes et à destination du Congo intercepté aux îles Canaries avec 524 millions de dollars

 Un jet privé en provenance des Caraïbes et à destination du Congo intercepté aux îles Canaries avec 524 millions de dollars

Un avion de type Gulfstream G450 immatriculé aux îles Coke E5 DHJ qui assurait la liaison entre les îles Caïman et le Congo a été saisi par les autorités aéroportuaires de Arecife aux Îles Canaries en Espagne pour trafic illégal de la monnaie américaine. Dans la fouille de l’appareil les Garde Civils espagnoles ont retrouvé la somme de 524 millions de dollars en coupure de 100. l’équipage a été placé en détention et devrait être extradé aux USA à la demande d’un juge de l’État de Floride.

Ce sont les services d’espionnage des États-Unis qui ont alerté ceux d’Espagne du survol de leur espace aérien de cet avion et de son escale technique aux Îles Canaries. L’appareil a décollé des Îles Caïman et a fait escale à la Havane à Cuba avant de poursuivre son vol.

Les trois membres de l’équipage d’origine Italienne détenus auraient affirmé selon les sources aéroportuaires n’avoir qu’été contacté par un intermédiaire Français pour la location de l’appareil et ignoraient totalement le contenu des bagages.

Les services américains soupçonnent que cet argent provienne d’un trafic ou des détournements publics. L’unique passager Français de ce vol serait depuis des années en relation avec les cartels du crime organisé Mexicains. Il serait un (testafero) prête nom des trafiquants et aussi des dictateurs africains.

Les enquêteurs veulent comprendre pourquoi cet avion se rendait-il au Congo Brazzaville et si les autorités de ce pays ont un lien à avoir avec cet argent. Ce sont plus de 524 millions de dollars qui ont été saisi.

Plusieurs autorités Congolaises possèdent des comptes bancaires off shore dans les Caraïbes estimés à des milliards de dollars issus essentiellement des détournements d’argent public et de la vente illégale des ressources naturelles. Il se pourrait qu’à cause de la traque sur les transferts bancaires que les propriétaires ont préféré rapatrier cet argent par cette méthode.

3 Comments

  • Je veux avoir des informations sur tout

  • D’où vient ce genre de betises ?
    La magorités des fautifs au Congo ne sont plus des Congolais. Un Congolais a vraiment l’amour de son pays.
    « *soyons Zaïrois* »…

  • Bonjour juste avoir des informations en ce qui concerne mon pays

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.