Cancel Preloader

Un marchand d’armes Turc s’est-il enfui avec 150 millions d’euros d’une commande d’hélicoptères de guerre du Congo?

 Un marchand d’armes Turc s’est-il enfui avec 150 millions d’euros d’une commande d’hélicoptères de guerre du Congo?

On apprend des sources diplomatiques que le marchand d’armes Turc B T aurait reçu une commande d’achat de 8 hélicoptères de combat russe Mi-M35 estimé à 16 millions d’euros l’unité, et à laquelle, il n’aurait pas encore honoré. Ce marchant d’armes aurait aussi servi d’intermédiaire dans plusieurs transactions entre le Congo et l’Azerbaïdjan. S’agirait-il d’une escroquerie ou d’un retard de livraison ?

Le gouvernement Congolais qui fait face à des difficultés financières importantes ne s’est jamais lassé de s’approvisionner en arme. Pour ce faire, plusieurs marchands d’armes de l’Est et Turcs serviraient d’intermédiaire entre le Congo et les pays vendeurs pour brouiller les pistes.

Le Congo, selon un document des Nations Unies, aurait acheté d’importantes quantités d’armes de guerre en Corée du Nord, Azerbaïdjan et en Turquie. Des acquisitions qui émeuvent certaines grandes puissances qui s’interrogent sur son utilité. Depuis son accession à l’indépendance en 1960, ce petit État d’Afrique Centrale n’a jamais connu un conflit majeure avec ses voisins.

Des milliards sont engloutis dans l’armement alors que la population vit dans la pauvreté la plus totale. Forte de plus de 15000 hommes, l’armée Congolaise ne jouit non plus de tout cet arsenal militaire qui est destiné spécialement aux plus de 6000 hommes de la sécurité présidentielle.

L’hélicoptère multi-arc Mi -35M est une modernisation complète du M-24V et a été développé par l’usine d’hélicoptère Mil Moscou, produit en série à Rostvertol depuis 2015.Il a la capacité d’être effectif 24h/24h dans les conditions climatiques difficiles.

La commande de 8 hélicoptères a été passée en janvier 2020 auprès du marchand d’arme Turc pour une livraison dans les trois mois qui suivraient. Les 150 millions d’Euros de cette commande ont été virés depuis une banque Off-shore basée à Dubaï vers un compte en Chypre.

Portée disparue des radars, le marchand Turc selon des indiscrétions aurait trouvé dans un pays du Golf, bien que ses proches tentent de le situer dans une prison d’Europe de l’Est, détenu sur un ordre de la CIA. Dans un autre rapport d’un organisme français, il ressort que le Congo aurait été victime d’une arnaque de trois autres marchands d’arme avec un préjudice financier de 368 millions d’Euros.

La rédaction

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *