Un ministre inutile touche 11 millions contre 300000 pour un médecin et 500.000 un prof d’université

 Un ministre inutile touche 11 millions contre 300000  pour un médecin et 500.000 un prof d’université

La notion qualité ou utilité a été biaisée au Congo où les médiocres ses ont érigés en modèle enfonçant un peu plus le pays dans l’abîme. Ceux qui partagent le savoir et participent activent à la niche des ressources humaines ne valent pas grand-chose dans ce Congo. Un ministre qui généralement n’apporte aucune valeur ajoutée à la Nation touche chaque fin du mois un salaire oscillant entre 11 et 15 millions de cfa, alors qu’un professeur d’université qui forme la matière grise ne perçoit que la modique somme de 500000 frs. Avec ce régime, ma priorité est aux nuls et propagandistes.

Un pays sans ressources humaines locales sera toujours otage des étrangers et des médiocres de sa classe politique. L’intelligentsia congolaise a été réduite au simple rôle d’accompagner les médiocres dans l’assujettissement pour survivre. A escient, le pouvoir a détruit l’éducation pour régner en toute liberté hypothéquant ainsi l’avenir de tout un pays.

De tous les ministres qui composent actuellement le gouvernement de la Nation, aucun d’eux n’est capable de présenter un bilan positif et de montrer à la face des congolais les avantages crées par sa gestion. Ces ministres ne sont des figurants, bombardés au gouvernement que pour s’assurer un futur socio-économique.

Un pays pauvre économiquement comme le Congo se permet néanmoins d’octroyer aux membres du gouvernement des salaires les plus élevés d’Afrique et même du monde. En France, pays modèle du Congo , un ministre d’État touche quelques 6 millions de Cfa mensuel contre 15 millions au pays de Sassou Nguesso. En comparant leur utilité à la Nation, le ministre Français l’emporte largement.

Le Congo accorde des salaires élevés à des personnes inutiles sans rendement conséquent et minimise les professeurs d’université et médecins qui sont très utiles à une Nation. Les premiers transmettent la connaissance et les seconds sauvent des vies.

2 % des Congolais connaissent réellement la composition du gouvernement dont beaucoup de membres n’apportent absolument rien au pays si ce n’est à leur chef. Ces ministres inutiles ont des salaires de 11 millions de cfa et les profs d’université 500 milles, les médecins 300 milles.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.