Une grue arrive enfin un mois après au lieu de déraillement du train à Ngamoukousa

 Une grue arrive enfin un mois après au lieu de déraillement du train à Ngamoukousa

La grue de 400 tonnes venue de Pointe-Noire pour extirper les locomotives tombées dans le ravin dans la zone de Ngamoukassa, à Mfilou est arrivée le 15 février au lieu de l’accident. Après son installation, les travaux pourraient débuter le 16 février, selon les techniciens du CFCO.

C’est sous le regard de la population en liesse que la grue de 400 tonnes de l’entreprise Congo services a arpenté les routes étriquées de Brazzaville pour arriver au PK Mfilou avant de se rendre à Ngamoukassa pour les travaux d’enlèvement des locomotives accidentées.

Le directeur général du Chemin de fer Congo Océan (CFCO), Ignace Nganga donne les étapes qui suivront dans le site de Ngamoukassa. « Le chantier qui a été lancé le 5 février par le ministre du Transport, de l’avion civil et de la marine marchande, Jean-Marc Thystère-Tchicaya se poursuit. Nous avons commencé avec l’aménagement de la plateforme (qui est déjà terminé), puis arrivera le déploiement des appareils de levage composé par cette grue venue de Pointe-Noire accompagnée par les véhicules qui transportent les accessoires nécessaires pour son installation. Le processus de levage pourra commencer le 16 février », dit-il.

Ignace Nganga se réserve de se prononcer sur la durée des travaux  « mais, le relèvement des deux locomotives se fera demain », dit-il.

« Après l’extirpation des locomotives, le sol sera encore remblayé pour installer de nouveau les rails. Je ne sais pas combien de temps cette opération pourra prendre, mais nous estimons que d’ici à la fin de la semaine prochaine, tout sera rentré en ordre »,a poursuivi le directeur général du CFCO.

La réparation du chemin de fer permettra à la population de renouer avec les activités en arrêt dans les différentes localités riveraines.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.