Violences en milieu scolaire : les différents acteurs appelés à plus de responsabilité lors des examens

 Violences en milieu scolaire : les différents acteurs appelés à plus de responsabilité lors des examens

Suite à la multiplication des actes d’incivisme dans les écoles, le haut-commissaire à la Justice restaurative, à la Prévention et au Traitement de la délinquance juvénile, Adolphe Mbou-Maba, a invité, lors d’une rencontre, les élèves, parents d’élèves et enseignants à jouer leur partition pour le bon déroulement des examens de fin d’année scolaire.

Le haut-commissaire Adolphe Mbou-Maba a demandé aux élèves de garantir un climat de stabilité et de cohésion en cette période de fin d’année scolaire, notamment lors des examens d’Etat. Selon lui, l’objectif de l’échange avec les élèves des collèges et lycées de Brazzaville ainsi que les membres de l’Association des parents d’élèves et étudiants du Congo était de trouver des pistes de solutions idoines pour éradiquer le phénomène des violences inter établissements scolaires.

Les élèves en classe d’examen, a-t-il conseillé, doivent prendre conscience de leur avenir. « Lors de notre dernière rencontre avec vous au lycée de la Révolution, vous aveiz pourtant fait des propositions pertinentes, qui jusque-là sont restées lettres mortes, sans effets sur le terrain car les actes d’incivisme ne font que s’accentuer, à l’instar de ce qui s’est passé tout dernièrement au collège André-Grenard-Matsoua et au lycée Emery-Patrice-Lumumba. J’invite donc les uns et les autres du monde éducatif à revenir aux fondamentaux », a indiqué le haut-commissaire à la Justice restaurative.

Il a ajouté que son département ne se départira pas de ses missions régaliennes car il s’agit de faire régner la paix dans le pays et les examens d’Etat de cette année doivent se dérouler dans la quiétude absolue.

Les élèves ont, pour leur part, déploré le manque d’engagement des responsables des établissements scolaires qui les incitent à la bagarre, le manque de sensibilisation aux questions d’éthique, de civisme. Ils ont dénoncé l’abus d’alcool en milieu scolaire, la proximité des boîtes de nuit avec des établissements scolaires, le manque de règlement intérieur ainsi que l’absence de recyclage du personnel administratif. Ils ont aussi regretté le manque des conseils de discipline dans les établissements scolaires et des listes d’appel dans les salles de classe.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.